Sélectionner une page

La ventilation représente près de 12 % de la consommation en électricité dans le secteur de l’industrie, soit 13 TWh qui sont consommés chaque année. Ces chiffres prouvent la réelle nécessité pour de nombreuses usines et autres industries de bénéficier d’une ventilation spécifique à leurs activités. En effet, la ventilation s’avère essentielle pour de nombreuses entreprises mais il existe un grand nombre de systèmes de ventilation distincts, capables de d’absorber efficacement les polluants générés par une production ou une exploitation industrielles. Retour sur les principaux systèmes de ventilation industriels grâce à l’expertise de BV Froid.

Les différents types de ventilateurs industriels

Dans l’industrie, il existe deux types de ventilateurs qui sont les plus fréquemment utilisés qui représentent environ 90 % des éléments de ventilation dans le secteur. D’une part, on retrouve les ventilateurs axiaux, aussi appelés ventilateurs hélicoïdes car dotés d’une hélice. Ces derniers ne disposent pas de beaucoup de pression disponible. Cependant, ils sont capables d’alimenter de très hauts débits. D’autre part, on retrouve les ventilateurs radiaux, ou centrifuges, qui couvrent en moyenne ¾ des systèmes de ventilation industrielle. En effet, ils offrent une pression élevée et un rendement important. Par ailleurs, le débit peut être facilement ajusté. Enfin, on retrouve les ventilateurs tangentiels, moins courants. Ils fonctionnent de manière plutôt similaire aux ventilateurs centrifuges. Leur pression et leur rendement sont néanmoins plus faibles qu’avec un système de ventilation centrifuge.

Une ventilation spécifique en fonction des activités industrielles

L’industrie regroupe de nombreuses activités différentes. Chaque entreprise est alors susceptible de produire les éléments polluants propres à son activité. C’est pourquoi, il est essentiel de profiter d’installations spécifiques, capables de capter les polluants de manière très localisée.

  • La vapeur d’eau et la buée : afin d’évacuer ce type de polluants, un système de captage par hotte est fréquemment utilisé. Cela permet d’extraire les polluants par le haut. Ce type de polluants est très fréquent dans les entreprises spécialisées dans la papeterie.
  • Les gaz et aérosols : étant donné que ces éléments ont tendance à rapidement se diffuser dans l’air et peuvent s’avérer très nocifs, un captage enveloppant l’intégralité de la surface est nécessaire. Un système de ventilation par insufflation doit alors être combiné à une ventilation par extraction. Ce mode de ventilation concernant ces polluants est fréquemment utilisé dans de le secteur de la chimie et de l’imprimerie.
  • Les fumées : tout comme les vapeurs, les fumées sont évacuées grâce à des hottes, localisées dans des zones spécifiques afin de les éliminer rapidement et efficacement. Ce système de ventilation est principalement utilisé au sein des entreprises spécialisées dans l’industrie mécanique ou l’industrie des matières plastiques et cartons.
  • Les gaz d’échappement : principalement issus de l’industrie automobile et des garages, les gaz d’échappement doivent être captés rapidement afin d’éviter toute nuisance vis-à-vis des employés. Un système d’enrouleur est donc mis en place spécifiquement pour les gaz d’échappement, qui sont alors évacués grâce à un système de ventilation par extraction.